Tin tức

ASSE – Caïazzo : « Les rumeurs de rachat ? C’est du journalisme fiction »

A l’issue de la victoire de l’ASSE face à l’AS Monaco (2-0), Bernard Caïazzo s’est arrêté face aux micros pour commenter la dynamique actuelle des Verts… Et les dernières rumeurs de rachat.
3 matches, 3 victoires
« D’expérience, on sait très bien qu’une semaine de trois matches peut basculer dans un sens ou dans l’autre. L’an passé, cela avait basculé dans le mauvais. Cette fois-ci, c’est dans le bon. C’est rare de faire une semaine à neuf points. Quand vous pouvez compter sur tout votre public, c’est différent. L’an passé, sur le match décisif pour la Ligue Europa face à Bordeaux, on avait un Kop en moins… Et on se rend compte que ça joue énormément. On a besoin de ce public-là, qui est une force de club. »
Wahbi Khazri, un apport important pour l’ASSE
« Oui, il amène cette justesse devant le but. Ce soir, il y a eu 36-37 tirs. C’est un record. Il faut être adroit devant le but. Pendant longtemps, on n’a pas eu ça. Ce match face à Monaco aurait 7-4. Je pense que les téléspectateurs ont apprécié la rencontre… »
Stéphane Ruffier à nouveau décisif
« C’est un excellent gardien toutes les semaines. Ce n’est pas parce qu’il y a eu une fois un petit truc que ce n’est pas un gardien d’exception. C’est certainement celui qui devrait être en équipe de France quand les deux premiers sont blessés, mais c’est comme ça… Au delà de ça, c’est un garçon fantastique. »
Les rumeurs de rachat
« C’est du journalisme fiction. Je suis directement concerné par ces rumeurs et je n’ai jamais rencontré quiconque venu des Emirats ou du Moyen-Orient. C’est hallucinant de sortir ce genre d’informations. Je n’en veux pas au journaliste en question (Bernard Lions, NDLR). Ce n’est pas sa faute. Je pense que c’est quelqu’un honnête et qu’il a été manipulé. C’est quand même dommage d’écrire ça. Ces informations sont quand même facilement vérifiables. On n’est pas dans une stratégie de vente aujourd’hui. On a choisi une autre stratégie qui porte ses fruits. Actuellement, nous avons une bonne équipe et on est en mesure de viser la cinquième place. Pour arriver à quelque chose d’intéressant à Saint-Etienne, il faut faire mieux que ce classement. Arriver dans les quatre premiers, cela veut dire mettre 200 M€ dans le club. Tant qu’on ne rencontre pas des gens capables de ça… Malheureusement, il y a des colporteurs de « fake news », des intermédiaires cherchant à manipuler les journalistes, des gens qui rêvent d’être présidents. On a rapidement communiqué pour que nos supporters ne soient pas trompés par cette information. Les dirigeants monégasques n’ont rien à voir avec ça mais à chaque fois c’est le jour du match face à Monaco que ce genre de bruit sort (allusion à Jérôme de Bontin, ex président de Monaco, soupçonné d’être la source originelle de L’Equipe, NDLR). J’en rigole mais je me dis : une fois, c’est un hasard, deux fois une coincidence, trois fois ça deviendrait une loi. »
Recueilli par Alexandre CORBOZ, à Geoffroy-Guichard

Please follow and like us: